Connexion

Air Berlin engage une procédure d'insolvabilité

En réaction au départ de son principal actionnaire, Etihad Airways, Air Berlin dépose le bilan. La compagnie Lufthansa a annoncé être en négociations pour « le rachat d'activités ».

Air Berlin a annoncé ce mardi avoir demandé le lancement d'une procédure collective. En cause, le départ subit de son principal actionnaire, Etihad Airways, qui a préféré ne plus "soutenir financièrement" la compagnie, qui connaissait des difficultés depuis plusieurs années. "Dans ces circonstances, nous travaillons sans relâche pour obtenir le meilleur pour l’entreprise", a affirmé Thomas Winkelmann, ptron de l’entreprise.

La compagnie, endettée à hauteur de plus d’un milliard d’euros, a essuyé une perte nette historique en 2016 (782 millions d’euros). Les avions d’Air Berlin continueront cependant à voler. Le communiqué de la compagnie aérienne a expliqué que "le gouvernement, Lufthansa et d’autres partenaires soutiennent Air Berlin dans ses efforts de restructuration". Le géant allemand de l'aérien Lufthansa a annoncé dans la foulée être en négociations avec Air Berlin concernant "le rachat d'activités" de l'entreprise berlinoise.

Noter
0