Connexion

Allemagne : Angela Merkel décide de limiter les migrants à 200 000 par an

La chancelière allemande, qui entame les négociations pour former un nouveau gouvernement, a annoncé un accord pour encadrer le nombre de réfugiés. Ce projet de compromis limitera à 200 000 par an le nombre de personnes accueillies en Allemagne pour raison humanitaire.

Après la victoire étriquée du 24 septembre dernier, Angela Merkel devait donner le change à la droite de sa coalition – les chrétiens-sociaux de la CSU – en vue de former un nouveau gouvernement. Au cœur de la discorde, la politique migratoire généreuse de la chancelière allemande.  Aussi, dimanche 8 octobre, la chancelière a donc entamé ce que certains nomment "un petit virage à droite" sur ce sujet très sensible – un gage pour ses alliés bavarois, qui dénonçaient la politique d’accueil de Berlin depuis deux ans.

Ainsi, les deux partis se sont entendus sur un objectif commun : ne pas dépasser la barre annuelle de 200 000 migrants dits "humanitaires" - les demandeurs d’asile, les réfugiés de guerre et les demandes de regroupements familiaux. Horst Seehofer, le leader de la CSU, s’est joint à elle pour présenter les détails de cet accord. Reste à savoir si cette annonce va passer auprès des deux autres partis avec lesquels Angela Merkel compte gouverner : les libéraux du FDP et les Verts, plus ouverts à la migration en Allemagne.

Noter
0