Connexion

Allemagne : les sociaux-démocrates approuvent l’accord de coalition

Les militants du SPD ont approuvé à plus de 66 % la participation de leur formation à un gouvernement de coalition avec les conservateurs d’Angela Merkel.

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name:"Tableau Normal";
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent:"";
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:8.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:107%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family:"Calibri",sans-serif;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family:"Times New Roman";
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;
mso-fareast-language:EN-US;}

C’est la fin de l’incertitude : l’Allemagne va enfin avoir un nouveau gouvernement, après 5 mois de doutes. Le parti social-démocrate allemand (SPD) a annoncé ce dimanche 4 mars le résultat très attendu du référendum interne sur sa participation à une nouvelle coalition gouvernementale. La coalition a été approuvée à plus de 66 pour cent des membres du SPD.

Le scrutin a été marqué par une participation très élevée (78,39%) – un point qui renforce la nouvelle "grande coalition" entre le parti conservateur de la chancelière, la CDU-CSU (246 députés) et le SPD (153 députés). Ensemble, ils disposeront bien d’une majorité (399 sur 709) pour gouverner.

"Le parti social-démocrate n'a pas pris cette décision à la légère, il a passé les dernières semaines à discuter ouvertement et en profondeur de l'accord de coalition. Il y a eu des débats importants et passionnants auxquels beaucoup de membres du SPD ont pris part. Nous nous sommes rapprochés au cours de ces discussions", a commenté son président par intérim, Olaf Scholz.

Noter
0