Connexion

RUSSIE

Poutine accuse les Etats Unis de fomenter les contestations

La vague de protestations se poursuit en Russie. Les opposants descendent dans les rues pour dénoncer les fraudes électorales qui auraient permis de gonfler le score du parti de Poutine, Russie Unie. De son côté, le premier ministre accuse les manifestants d'être des «mercenaires politiques » et les Etats Unis d’avoir fomenté les protestations.

Plusieurs centaines de manifestants arrêtés

Malgré l’arrestation de plusieurs centaines de militants, les manifestations ne s’arrêtent pas en Russie. Une nouvelle contestation a eu lieu ce jeudi à Saint-Petersbourg, pour dénoncer les fraudes électorales lors des élections législatives du 4 décembre. Plusieurs manifestants ont été arrêtés.

Les Etats-Unis accusés d'être à l'origine de la contestation

Vladimir Poutine accuse les Etats-Unis d’avoir fomenté ces contestations, en faisant appel à des "mercenaires politiques". Les Etats-Unis rejettent ces accusations d’ingérence. Néanmoins, la secrétaire d’Etat Hillary Clinton a affirmé que les Etats-Unis soutiennent "les aspirations du peuple russe à un avenir meilleur".

De nouvelles manifestations sont prévues ce samedi dans cinquante villes russes. Les manifestants porteront de rubans blancs pour afficher la nature pacifiste de l’initiative.

Noter
0