Connexion

Attentats en Egypte : al-Sissi déclare l’état d’urgence

Après les deux attentats à la bombe qui ont visé des églises coptes, le président égyptien a décidé d’instaurer l’état d’urgence. Les deux attaques ont été revendiqués par l'EI.

A trois semaines d'accueillir le pape François, la communauté catholique d’Egypte a été la cible d’une nouvelle attaque terroriste. Deux coptes ont été prises pour cible, et 44 personnes ont perdu la vie. Ces attentats à Alexandrie et dans le delta du Nil "sont un double avertissement", analyse Jean-Karim Fall, spécialiste en politique étrangère de France 24. "Il y a un avertissement adressé au pape de la communauté copte d'Égypte, Tawadros II [...] et un avertissement adressé au pape François qui est attendu les 28 et 29 avril prochain"

En réaction à ces attaques, le général Abdel Fattah al-Sissi – président du pays – a déclaré l'état d'urgence, dimanche 9 avril, quelques heures après les explosions. Ce dernier a déclaré dans une déclaration solennelle à la télévision, vouloir "protéger" et "préserver" le pays. Cette mesure doit maintenant être approuvé par le Parlement. Pour le dirigeant, la menace n’est pas écartée : la branche égyptienne de Daech a récemment appelé à prendre pour cible la communauté copte. C’est elle qui a revendiqué ces attentats commis, selon les jihadistes, par des kamikazes égyptiens.

Noter
0