Connexion

Bayer veut abandonner le nom « Monsanto »

Au terme de la fusion entre les deux géants, le groupe allemand Bayer va supprimer la marque Monsanto, devenue symbole des dérives de l’agrochimie.

Le groupe allemand Bayer, en passe d'acquérir le géant américain Monsanto, a annoncé son intention d’abandonner le nom de la firme américaine. "Bayer demeurera le nom de l’entreprise. Monsanto en tant que nom d’entreprise ne sera pas maintenu", fait savoir Werner Baumann, directeur général de Bayer dans un communiqué. "Les produits issus de l’acquisition conserveront leurs noms de marque et feront partie du portefeuille de Bayer", a-t-il toutefois précisé.

"C'est le nom Bayer qui symbolise notre engagement dans les sciences de la vie, à la fois dans le domaine de la santé humaine et animale et dans l'agriculture. C'est cette marque qui est pour nous la plus importante et porteuse de valeurs", a pour sa part explique le PDG de Bayer France, Franck Garnier. Pour ce dernier, la fusion arque un nouveau départ pour Monsanto. L’entreprise américaine traîne en effet derrière elle une réputation sulfureuse.

Monsanto, une entreprise créée en 1901, a notamment été la créatrice de l’herbicide 2,4,5-T, constituant de base de l’agent orange – utilisé massivement lors de la guerre du Vietnam – ou des PCB, des huiles toxiques utilisées dans les transformateurs électriques. Des faits d’armes qui en ont fait la bête noire des défenseurs de l’environnement à travers le monde.

Noter
0