Connexion

Bollywood décide de ne plus recourir à des acteurs pakistanais

Sous pressions de groupe nationalistes indous, l’industrie du cinéma indienne a accepté de bannir les acteurs pakistanais de ses productions.

Depuis l’attaque le mois dernier contre une base militaire indienne, dont la responsabilité est attribuée par l'Inde à des extrémistes pakistanais, les relations entre les voisins ennemis ont à nouveau viré au drame. Sous pression de groupes d’extrémistes indous très remontés, la Guilde indienne des producteurs de cinéma s'est engagée à ne plus faire travailler d'acteurs pakistanais dans ses productions.

Maharashtra Navnirman Sena, un parti nationaliste hindou a menacé d’attaquer les cinémas qui diffuseraient un film du réalisateur indien Karan Johar, dans lequel apparaissait Fawad Khan, un acteur pakistanais populaire très populaire en Inde – surtout auprès de la gent féminine. En réaction, le Pakistan a suspendu toute diffusion de films indiens.

"Dans l'intérêt général, compte-tenu du sentiment des habitants et des soldats du pays tout entier, nous ne travaillerons plus à l'avenir avec des acteurs pakistanais", a déclaré à la presse le président de la guilde Mukesh Bhatt après sa rencontre avec Raj Thackeray, leader du parti d’extrême droite. Karan Johar a également accepté de verser 50 millions de roupies (685.000 euros) à l'armée indienne comme "dédommagement".

Noter
0