Connexion

Brexit : les députés britanniques adoptent le « Repeal Bill »

Les députés britanniques ont voté dans la nuit de lundi à mardi une loi d'abrogation des dispositions d'appartenance à l'Union européenne, malgré un amendement déposé par le parti travailliste.

Les députés britanniques ont adopté mardi le "Repeal Bill", la loi d'abrogation de l'appartenance à l'Union européenne. A l'issue de plus de huit heures de débats lundi, les députés ont adopté le projet de loi à 326 voix contre 290 en seconde lecture. Ce vote, qui consiste à abroger l'European Communities Act (Acte d'adhésion au droit communautaire européen) de 1972 et à donner au Parlement et à l'exécutif le pouvoir de changer les lois existantes en contradiction avec les normes européennes.

Cette décision a été qualifiée d' "historique" par la Première ministre Theresa May. "Bien qu'il y ait plus à faire, cette décision signifie que nous pouvons avancer dans les négociations avec de solides fondations", a-t-elle poursuivi. Concrètement, cette loi doit permettre au Royaume-Uni de continuer à fonctionner normalement lorsqu'il aura effectivement coupé le cordon avec l'UE, fin mars 2019.

Le Parti travailliste avait appelé le gouvernement à amender le projet de loi, dénonçant la "confiscation de pouvoir" contenue dans plusieurs dispositions octroyant aux ministres certaines prérogatives jusqu'ici dévolues au parlement. Le Parti national écossais (SNP, pro-UE et indépendantiste) et le Parti libéral-démocrate s’étaient également opposés à ce texte.

Noter
0