Connexion

Crise au Liban : Saad Hariri promet son retour

Le Premier ministre du Liban, Saad Hariri, qui avait annoncé sa démission le 4 novembre disant « craindre pour sa vie » à partir de Riyad, a affirmé ce mardi qu'il rentrerait à Beyrouth dans les prochains jours.

Le Premier ministre démissionnaire Saad Hariri s’était enfui il y a dix jours en Arabie saoudite pour fuir "l’ingérence iranienne" dans son pays, le faisant craindre pour sa sécurité. Il visait tout particulièrement le Hezbollah, le mouvement chiite libanais pro-Téhéran.

Depuis, le président libanais n'a toujours pas accepté sa démission, affirmant qu'il attendait de le rencontrer pour en discuter avec lui.M Hariri a décidé de mettre un terme aux nombreux doutes émis depuis le Liban sur sa véritable liberté de parole et de mouvement.

Dans une interview diffusée dimanche 12 novembre sur la chaîne libanaise Future TV, qui appartient à son parti politique, il a annoncé son retour imminent : "Les amis, je vais très bien et, si Dieu le veut, je rentre dans les deux prochains jours. Restons calmes"

J’ai écrit ma démission de ma main, et j’ai voulu provoquer un choc positif", a ajouté le chef du gouvernement. Il se dit prêt à revenir sur cette décision.

Noter
0