Connexion

JOL TV

EXPOSITION

«Dynamo» au Grand Palais

A partir du mercredi 10 avril, l’exposition Dynamo au Grand Palais, à Paris, présente le travail de plus de 150 artistes, de Calder à Kapoor. Aperçu.

 

"Dynamo, un siècle de lumière et de mouvement dans l’art"

L'exposition Dynamo a une particularité... Elle commence à l’extérieur même du Grand Palais, dans la fontaine au centre du square Jean Perrin... 

Evanescente, l’installation atmosphérique de Fujiko Nakaya est une sculpture de brume réalisée à l’aide de brumisateurs d’eau potable pulvérisant de microscopiques gouttelettes sous le regard ébahi des passants.  "Je crée une scène pour y laisser la nature s’exprimer. Je suis une sculpteuse de brume, mais je n’essaie pas de la modeler. L’atmosphère est le moule, le vent, le burin", explique l’artiste. 

Expérience sensorielle de la réalité

Sur plus de 3700 m2 - soit la totalité des Galeries nationales du Grand Palais - l’exposition présente le travail de 150 artistes, dont Jesùs Rafael Soto, Julio Le Parc, Marcel Duchamp et Alexander Calder. Tous ont traité les notions, d’espace, de vision, de lumière et de mouvement dans leur travail, en plaçant le spectateur et sa perception au cœur de leurs œuvres

Dans le brouillard

Le visiteur peut ainsi découvrir les miroirs kaléidoscopiques de Jeppe Hein, la constellation structurale de Josef Albersmais, mais également l’une des installations les plus fortes, "Dailight Blue, sky blue, yellow", réalisée par l’artiste belge Ann Veronica Jansens. Cette oeuvre plonge le visiteur dans un espace vaporeux, sorte de brouillard artificiel dans lequel il est difficile de se diriger. Pour l’artiste, son œuvre peut "faire penser aux nuages" : c’est pour elle une "expérience de l’infini, de se perdre, d’être aveuglé dans la lumière, d’avoir cette expérience colorée". Elle témoigne.

JOL TV