Connexion

Décès de la militante des droits des femmes Simone Veil

L’ancienne ministre et survivante de la Shoah, Simone Veil, est décédée vendredi matin 30 juin. Elle allait avoir 90 ans dans deux semaines. Les hommages se sont depuis multipliés pour célébrer une femme exceptionnelle.

L'ancienne ministre et académicienne Simone Veil est décédée vendredi 30 juin à l’âge de 89 ans. C’est son fils, l'avocat Jean Veil, qui a prévenu la presse après l’avoir trouvée morte à son domicile du septième arrondissement à Paris. Membre du Conseil constitutionnel de 1998 à 2007, Mme Veil a marqué la seconde moitié de ce siècle par son militantisme, son rôle politique, et en étant élue première présidente du Parlement européen en 1979.

Grande figure de la vie politique française et féministe convaincue, Simone Veil avait porté la loi autorisant l'interruption volontaire de grossesse (IVG) en 1975, dans un contexte particulièrement tendu, alors qu’elle était ministre de la Santé de Valéry Giscard d’Estaing. Elle sut trouver un équilibre entre les souffrances de celles qui étaient condamnées aux avortements clandestins, tout en faisant de l’IVG un dernier recours qui ne doit être un acte banal.

M Veil était aussi une survivante de la Shoah. Née Simone Jacob dans une famille juive, elle a été arrêtée à 16 ans dans les rues de Nice, avant d‘être déportée à Auschwitz. Elle y laissa son père, sa mère et son frère. De 2000 à 2007, elle a présidé la Fondation pour la mémoire de la Shoah. Dès le lendemain de la guerre, elle s’est engagée pour la réconciliation franco-allemande malgré l’horreur qu’elle avait connue.

Son décès a suscité une pluie de réactions unanimes dans toute la classe politique. Emmanuel Macron a présenté ses condoléances à la famille : "Puisse l'exemple de Simone Veil inspirer nos compatriotes, qui y trouveront le meilleur de la France" Pour son prédécesseur François Hollande, Simone Veil avait "incarné la dignité, le courage et la droiture" et "une des grandes consciences" de la France. Nicolas Sarkozy lui a également rendu hommage : "J'ai connu Simone Veil, j'ai admiré Simone Veil et je veux l'écrire ici, j'ai aimé Simone Veil, dont l'amitié ne m'a jamais fait défaut".

Noter
0