Connexion

SUR UN PLATEAU

Gérard Larcher remporte la primaire UMP pour la présidence du Sénat

Mardi 30 septembre 2014 – Comme il y a six ans, Gérard Larcher est élu au 1er tour avec 80 voix - contre 56 à Jean-Pierre raffarin et 7 voix à Philippe Marini. Il représentera l'UMP mercredi 1er octobre et devrait retrouver la présidence du Sénat.

Gérard Larcher, Jean-Pierre Raffarin et Philippe Marini s’affrontaient les suffrages de leurs 142 collègues sénateurs du groupe UMP au Sénat. Enjeu : la nomination comme candidat de l’UMP à la présidence du Sénat et la quasi-certitude d’occuper le "Plateau" - nom de la tribune où siège le deuxième personnage de l’État à la tribune.

Après déjeuner "républicain", les 145 sénateurs UMP ont écouté l’un après l’autre, à partir de 15 heures, les trois candidats pendant chacun douze minutes.

Douze minutes pour convaincre

Gérard Larcher, Jean-Pierre Raffarin et Philippe Marini ont développé leurs programmes pour le Sénat et leur éventuelle présidence.

Gérard Larcher, fort de ses réseaux et de sa connaissance des rouages de l’institution, a misé davantage sur un "Sénat institutionnel", un Sénat qui occupe toute la place que lui réserve la Constitution de 1958 dans la production des lois et des rapports et dans la représentation des territoires.

Jean-Pierre Raffarin envisageait un "Sénat de combat", un bastion depuis lequel la droite entamerait la reconquête de tous les pouvoirs – un "Sénat de combat", mais un Sénat qui joue aussi pleinement son rôle institutionnel.

Suivez la désignation du candidat UMP au "Plateau" via Twitter

Noter
0