Connexion

Enquête russe : Trump désavoue son ministre de la Justice

Après l’avoir défendu bec et ongles, Donald Trump a infligé mercredi un cinglant désaveu à son ministre de la Justice, Jeff Sessions. Il lui reproche sa gestion de l'ingérence russe dans la présidentielle.

Le torchon brûle entre le président des Etats-Unis et son ministre de la justice. Donald Trump a déclaré dans un entretien au New York Times qu'il n'aurait jamais proposé le poste d’attorney général (ministre de la justice) à Jeff Sessions s'il avait su que ce dernier allait se récuser dans l'enquête sur la Russie.

"Comment pouvez-vous accepter un poste et ensuite vous récuser ? S’il s’était récusé avant de prendre le poste, j’aurais dit : “Merci Jeff, mais je ne vais pas vous prendre”, explique-t-il. C’est extrêmement injuste, et je pèse mes mots" a-t-il déclaré.

Jeff Sessions a été l'un des plus fidèles soutiens du milliardaire lors de sa campagne présidentielle. Mais sa performance devant la commission du Renseignement du Sénat, en juin dernier, après la révélation d'une rencontre avec l'ambassadeur russe à Washington Sergueï Kisliak, n'a visiblement pas convaincu le président américain.

Noter
0