Connexion

Facebook ferme la page du Fatah

Facebook a fermé la page du Fatah, le parti du président palestinien Mahmoud Abbas. En cause, une photo d’Arafat tenant un fusil ayant appartenu à un soldat israélien kidnappé dans les années 1980 par les Palestiniens à Beyrouth.

Facebook a fermé lundi la page officielle du Fatah, le parti au pouvoir au sein de l’Autorité palestinienne (AP). "Nous avons reçu un message signalant que notre page contrevenait aux règlements de Facebook", a expliqué Mounir al-Jaghoub, chargé des médias au sein du Fatah et administrateur de la page fermée.

Avec le message envoyé par Facebook était jointe une photo de Yasser Arafat "tenant en main un fusil ayant appartenu à un soldat israélien kidnappé dans les années 1980 par les Palestiniens" à Beyrouth. Pour les administrateurs du site, il s’agit d’une "incitation à la violence". Les comptes des douze administrateurs de la page ont également été fermés pour une durée de 30 jours.

Ces derniers ont dénoncé le "parti psi" du site. Ça n’est pas la première fois que des militants pro-palestiniens s’estiment victimes de censure de la part de Facebook. Après la fermeture, en septembre 2016, de plusieurs pages liées à des sites d’information palestiniens, le réseau social avait dû s’excuser, expliquant qu’il s’agissait d’une erreur.

Noter
0