Connexion

Fake news : le compteur Linky n’est pas responsable d’un incendie ayant provoqué un mort

Intox : le nouveau compteur d’Enedis n’est pas l’origine d’un incendie mortel à Laxou (Meurthe-et-Moselle) contrairement à ce qu’ont affirmé plusieurs blogs anti-Linky.

Plusieurs sites internet se sont fait le relais d’une rumeur infondée. Après la mort tragique mort d’un homme dans un incendie à Laxou Champ-le-Bœuf (Meurthe-et-Moselle), des comme blogs "refus.linky.gazpar.free" et "stoplinky76320" et le site "quelmonde.fr" titraient "le compteur Linky fait hélas son premier mort" - une information infondée, et démentie formellement par l’enquête sur les causes du drame.

L’article fallacieux partagé affirmait en effet que "le compteur électrique fondu témoignait d’un important dégagement de chaleur", avant d’avancer que ce serait "assurément un compteur Linky qui a causé l’incendie mortel". Une "fake news", révèle l’enquête ; le feu serait en effet parti d’un canapé ou d’un fauteuil – avant d’entraîner la mort par asphyxie du quadragénaire qui habitait les lieux. Enedis a reconnu que le logement disposait bien d’un compteur Linky mais que ce dernier est situé à "l’extérieur" de l’appartement, dans les "parties communes" de l’immeuble.

Noter
0