Connexion

CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

Bande de Gaza: un territoire aux allures de prison géante

Alors que l’on approche des 20 jours de conflit,  la Bande de Gaza est à nouveau la victime principale du conflit israélo-palestinien. En surnombre, l’armée israélienne dispose d’un autre avantage déterminant : l’enclavement du territoire de Gaza, quasi-total, permis par des décennies de contrôle et de restrictions. JOLPress dresse une fiche technique de la Bande de Gaza pour mieux comprendre le quotidien de ses habitants.

Les décombres d'une clinique, bombardée en 2012 par l'armée israëlienne dans le quartier de Khan Yunis. (shutterstock.com)

800 morts, 116 écoles bombardées et un paysage urbain dévasté ; des images, des chiffres qui font froid dans le dos. Ajoutée à cela l’impression de déjà-vu et le sentiment d’impuissance des nations influentes, et vous aurez le bilan des hostilités entre Israël et Palestine au bout de 18 jours.

La domination des Israéliens n’a rien d’étonnant : une armée mieux entraînée, mieux armée, et plus nombreuse ; mais aussi, et surtout, leur avance stratégique insurmontable. En effet, au-delà de sa petite superficie (360 km², l’équivalent de la ville de Munich), la Bande de Gaza est totalement encerclée par son voisin ennemi, que ce soit par la terre ou par la mer.

Noter
0