Connexion

Israël : les États-Unis ouvrent leur ambassade à Jérusalem dans la controverse

Ce lundi, les Etats-Unis inaugureront leur ambassade à Jérusalem. Une inauguration controversée à laquelle ne participeront pas la plupart des ambassadeurs des pays de l'Union européenne en poste dans l'Etat hébreu.

 

Les États-Unis inaugurent ce lundi à Jérusalem leur nouvelle ambassade en Israël, après la promesse de transfert du président Donald Trump, consacrant de fait la reconnaissance officielle par les Américains de la ville sainte comme capitale d’Israël. Cette décision constitue une rupture de plus avec, en l'occurrence, des décennies de diplomatie américaine et de consensus international.

Cette décision a mortifié une large partie de la population palestinienne, et les protestations comptant plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont depuis multipliées. Cette inauguration a donc lieu dan un climat très tendu.  Aussi, l'armée israélienne a pratiquement doublé ses effectifs combattants autour de l'enclave et en Cisjordanie, pour éviter tout débordement.

Pour Robert Malley, directeur d’International Crisis Group et ancien conseiller de Barack Obama pour le Proche-Orient, "nous avons un président qui dit des choses qui n’ont pas de sens, mais qui les applique". Ce dernier reconnait toutefois que "beaucoup d’Américains considèrent que Jérusalem est de facto la capitale d’Israël et ne mesurent pas la subtilité des enjeux qui tournent autour de cette question"

Noter
0