Connexion

Israël travaille sur une loi interdisant de filmer ses soldats en service

Israël envisage une loi pour interdire de filmer, photographier ou enregistre ses soldats – sous peine d’encourir une peine de dix ans de prison.

Israël veut condamner à cinq ans de prison des "personnes qui filment, photographient ou enregistrent des soldats lors de leur service de manière à démoraliser les soldats et les civils israéliens". LE projet de loi viserait indifféremment les personnes diffusant ces documents dans les médias et les réseaux sociaux.

Le texte est porté par le parti ultra-nationaliste Israël Beiteinou. Il a obtenu le soutien ministre de la Défense Avigdor Lieberman – qui estime qu’il va "mettre fin" aux tentatives de "ceux qui soutiennent le terrorisme" en vue "d'humilier, de déshonorer et de nuire" aux soldats d’Israël.

La loi pourrait empêcher quiconque à l'exception de l'armée de filmer, de photographier ou d'enregistrer les soldats israéliens. Cela inquiète en particulier pour les actes pouvant faire l'objet de poursuites judiciaires devant des instances internationales – rares mais récurrents au cours des dernières années.

"Si quelqu'un se conduit correctement, il n'a pas besoin de cacher quoi que ce soit", a commenté Ksenia Svetlova, députée de l'opposition du parti Union sioniste. Elle a jugé la loi "dangereuse et antidémocratique".

 

Noter
0