Connexion

La Catalogne élit son président

Le parlement catalan a élu le candidat séparatiste Quim Torra à la présidence de la région ce lundi. Ce proche de Puigdemont a promis de « construire un Etat indépendant ».

La catalogne était sans leader depuis que le dernier président s’était réfugié en Allemagne, pour fuir des accusations de "rébellion" et de "sédition" lancées par Madrid. Ce lundi, Quim Torra, le protégé de l'ex-président exilé, s’est imposé de justesse pour prendre la tête de la région (66 députés indépendantistes ont voté pour, 65 députés de l’opposition ont voté contre).

Ce vote augure une nouvelle ère de confrontation entre le gouvernement central et les sécessionnistes catalans. "Nous serons fidèles au mandat du référendum d'autodétermination du 1er octobre : construire un État indépendant, une République", a assuré le président fraîchement élu. Celui qui se définit comme un "irréductible indépendantiste" doit désormais former son gouvernement.

Offensif dès sa première prise de parole lors du premier débat d'investiture, Torra s'est engagé à faciliter au plus tôt le retour au pouvoir de Carles Puigdemont, qu'il estime être "le président légitime" de Catalogne avant de qualifier la Catalogne de "dernière colonie d’Europe". L’opposition accuse déjà les indépendantistes de refuser toute normalisation politique.

Noter
0