Connexion

La Corée du Nord continue de fabriquer des missiles intercontinentaux

Près de deux mois après le sommet de Singapour, la Corée du Nord se serait remise à fabriquer des missiles intercontinentaux et à enrichir de l'uranium d’après les renseignements américains.

Un rapport des services secrets américaines partagé par le Washington Post révèle que le régime nord-coréen aurait entamé la construction d’au moins un, peut-être deux missiles de type Hwasong-15 dans l’usine de Sanumbdong, près de la capitale nord-coréenne. Ce missile balistique a une portée de 13 000 km – et pourrait à ce titre atteindre la côte est des Etats-Unis.

Le quotidien américain a dévoilé des images satellite : "Des preuves obtenues récemment, y compris des photos prises par satellites ces dernières semaines, indiquent que le travail est en cours sur au moins un, voire peut-être deux, ICBM à carburant liquide dans un grand complexe de recherche à Sanumdong, à proximité de Pyongyang".

Cela prouverait, toujours d’après l’article, qui le programme balistique nord-coréen n’a pas été suspendu, contrairement aux promesses faites lors de la rencontre entre Kim Jong-un et Donald Trump. Ces révélations interviennent quelques jours après que le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a admis devant le Congrès

Noter
0