Connexion

La marée noire de mer de Chine a triplé de taille

Des images par satellite montrent que la nappe de pétrole causée par le naufrage du pétrolier iranien Sanchi en mer de Chine s'étend sur plus de 300 km2.

Selon le gouvernement chinois, la nappe d'hydrocarbures qui s'échappe du pétrolier iranien Sanchi, naufragé entre la Chine et le Japon, continue de s’étendre. Des images prises par satellite ont permis de détecter "tâches" mesurant au total 332 km2. Quatre jours auparavant, la marée noire n'était large que de 100 km2.

Le pétrolier Sanchi transportait 136 000 tonnes de condensats – des hydrocarbures légers. Il a pris feu puis sombré le 14 janvier, une semaine à la suite d'une collision avec un cargo à environ 300 kilomètres à l'est de Shanghai. Trente-deux marins, 30 Iraniens et deux Bangladais, ont péri dans la catastrophe. La marée noire se déplace vers le nord en raison des vents et des courants marins.

Pour Richard Steiner, spécialiste des marées noires basé en Alaska, cette marée noire n'est toutefois qu'une goutte de pétrole de plus dans une eau extrêmement polluée depuis longtemps. "plus long terme, la vraie question pour la Chine est d'arriver à nettoyer cet environnement horriblement pollu", a-t-il commenté.

Noter
0