Connexion

Lancement de l’initiative européenne d’intervention

Neuf états membres de l’UE ont signé une initiative européenne d’intervention, portée par la ministre française des Armées, Florence Parly.

Réunis à Luxembourg ce lundi, neuf ministres de la Défense (Allemagne, Espagne, Royaume-Uni, Belgique, Pays-Bas, Portugal, Danemark, Estonie). L'Italie réfléchit quant à elle "la possibilité de rejoindre cette initiative mais n'a pas pris de décision définitive", précise la Ministre française. L'IEI offre notamment l'avantage de rster ouvert au Royaume-Uni près le prononcé final du Brexit.

L'objectif de ce regroupement est de "développer entre des pays à la fois militairement capables et politiquement volontaires" des habitudes "de travailler ensemble, de pouvoir se préparer, pour le cas échéant être en capacité d'intervenir, là où ils le décideront, au moment où ils le décideront, sur des scénarios extrêmement variés", explique-t-elle.

"C'est un champ qui n'est pas couvert aujourd'hui par les initiatives de l'Europe de la défense. La Coopération structurée permanente a une dimension capacitaire. Le fonds européen de défense va, lui, venir financer pour la première fois avec de l'argent communautaire pour la recherche et développement. Mais, sur le plan stratégique, il n'y a pas d'outil ou d'enceinte permettant d'aborder ces questions"

Noter
0