Connexion

Santé

Les médecins libéraux en grève pour deux jours

De vendredi à lundi matin, 8h, toutes les urgences assurées par les médecins libéraux ne seront pas assurées.

Généralistes, chirurgiens, internes, mais aussi infirmiers ou kinésithérapeutes défileront en rangs serrés dimanche 15 mars à Paris contre le projet de loi de santé porté par Marisol Touraine.

À deux jours d'une manifestation à Paris pour demander le retrait du projet de loi de santé Marisol Touraine, les médecins libéraux viennent d'entamer une grève des urgences et des gardes.Samedi, tous les professionnels de santé sont appelés à fermer leurs cabinets.

L'idée de ce mouvement est de reporter toutes les urgences vers les hôpitaux publics. Et le système risque d'être vite bloqué, car les internes et les chefs de cliniques des hôpitaux publics ont eux aussi annoncé qu'ils arrêteraient de gérer les urgences.

 

Contre le tiers-payant généralisé

 Les médecins s'entendent pour dénoncer la généralisation du tiers payant, mesure phare d'un projet de loi très large, qui va de la prévention du tabagisme à la définition du service public hospitalier.

Cette semaine, le gouvernement est pourtant resté ferme sur cette mesure. "Le tiers payant sera étendu à tous les Français", a assuré la ministre de la Santé, Marisol Touraine. 

Le projet de loi Santé sera présenté à la commission avant un examen en séance plénière le 31 mars à l'Assemblée nationale. Si la mesure est adoptée, l'assurance maladie et les complémentaires santé se chargeront directement du remboursement mais les médecins redoutent des retards ainsi qu'une charge de travail administratif.


 

Noter
0