Connexion

L’Espagne devient le principal point d’entrée en Europe pour les migrants

Une forte hausse des arrivées de migrants en Espagne en fait le point d’entrée le plus prisé pour les migrants désireux de se rendre en Europe. La Commission a annoncé trois millions d’euros d’aide d’urgence.

L’Espagne a accueilli plus de 22 000 migrants durant les sept premiers mois de l’année 2018 – plus que sur l'ensemble de l'année dernière, selon le dernier bilan de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). L’Espagne est ainsi devenue la principale voie d’accès des migrants en Europe – même si la coopération avec le Maroc reste un élément clé de la réduction des arrivées via la Méditerranée.

Devant l’accélération des entrées et pour aider à la prise en charge de ces migrants, la Commission européenne a annoncé l'octroi de 30 millions d'euros à l'Espagne à l'issue d'une visite à Madrid du commissaire européen aux Migrations, Dimitris Avramopoulos. Cette aide reste conditionnée à la bonne volonté des états membres, et à l’heure actuelle, plusieurs d’entre eux n’ont pas versé leur contribution.

Si la pression s’est sensiblement accentuée pour Madrid, on est toutefois encore loin de l’arrivée de plus de 800 000 migrants sur les côtes grecques en 2015.

Noter
0