Connexion

Liban : premières législatives en neuf ans

Les premières législatives libanaises depuis neuf ans se sont déroulées ce dimanche 6 mai sans incident majeur, mais aussi sans grand entrain des électeurs.

Le Liban a tenu, dimanche 6 mai, ses premières élections législatives depuis 2009. Le mandat du parlement avait étendu à trois reprises depuis le dernier vote, alors que la situation politique tendue paralysait le pays. Malgré cette longue attente, seuls 49,2% des électeurs ont exprimé leur suffrage – soit près de cinq points de moins que pour le dernier vote.

Les résultats officiels n'ont pas encore été communiqués, mais selon les résultats préliminaires des médias libanais, le Hezbollah chiite devrait remporter une majorité simple au Parlement, composé de 128 sièges. Et ce malgré la création d’une alliance anti-Hezbollah menée par le premier ministre sortant, Saad Hariri, soutenu par l'Arabie saoudite.

Hariri remporte se place toutefois à la tête du plus important bloc sunnite. Il reste donc favori pour se succéder à lui-même à ce poste qui est réservé aux sunnites par la constitution du pays. En outre, le Hezbollah n’atteindra pas la majorité absolue, nécessaire au vote des lois majeures – fixée aux deux tiers des sièges. Le Liban risque donc de s’enliser dans un clivage partisan peu propice à aller de l’avant.

Noter
0