Connexion

Limiter le réchauffement climatique : un premier pronostic peu encourageant

Les chercheurs de l'université de Washington estiment qu'il y a seulement 5% de chances de respecter l’objectif prévu dans l'Accord de Paris : limiter le réchauffement climatique à 2°C d'ici la fin du siècle.

L'objectif fixé par la communauté internationale au terme de la COP 21 – une hausse contenue à 2°C de la température terrestre d’ici à 2100 – semble difficilement accessible. Une étude parue dans la revue "Nature Climate Change" estime à 5% nos chances de parvenir à ce niveau. Toujours selon cette publication, l’augmentation de la température devrait se situer entre 2°C et 4,3°C, "avec une valeur médiane de 3,2°C".

Le GIEC, le groupe d’experts internationaux dont les travaux font référence sur le climat, recommande de réduire de 40 à 70 % les émissions de gaz à effet de serre provenant des énergies fossiles d’ici à 2050 par rapport à leur niveau de 2010. En se basant sur les projections de croissance de la population mondiale, et les efforts pour limiter l'utilisation des énergies fossiles, cette étude est moins encourageante.

"Notre analyse est compatible avec les estimations précédentes (GIEC), mais elle constate que les projections les plus optimistes ont une faible probabilit", note l’auteur principal de l’étude, Adrian Raftery.

Noter
0