Connexion

L’Islande envisage d'arrimer sa monnaie sur l’Euro

Pour stabiliser sa monnaie, au cours très fluctuant, le nouveau gouvernement islandais envisage d’arrimer la couronne à la monnaie européenne.

L’Islande s’est bel et bien remise de la crise économique de 2008 – et l’effondrement de son système bancaire : le pays a affiché une croissance de +7,2% en 2016. Sous l’effet de cette reprise admirable, la monnaie locale, la couronne islandaise, a atteint son niveau le plus élevé depuis 10 ans. "Le taux de change s'est apprécié en raison du boom du tourisme, des bons niveaux des échanges et des records en termes de consommation", souligne le gouverneur de la Banque centrale, Mar Gudmundsson.

"L’an dernier, la consommation privée a progressé de 6,9 %, la consommation publique de 1,5 % et l’investissement de 22,7 %, particulièrement dans l’immobilier (+ 33,7 %), où il s’agit de construire suffisamment de chambres pour loger les touristes", relevait Michel Sallé, docteur en sciences politiques et spécialiste de l’Islande. En outre, le taux de chômage est désormais inférieur à 3 %, contre 9,3 % en 2010, au cœur de la crise.

Seulement, en un an, toutes les devises étrangères ont perdu de la valeur face à la couronne. Parmi les plus fortes baisses : la livre sterling (-22%), la couronne suédoise (-17%) et l'euro (-15%). Des disparités qui font craindre un emballement de l'économie susceptible de ruiner les efforts de redressement. "C'est probablement l'une des choses qui me préoccupent le plus dans l'économie islandaise", reconnaît le ministre des Finances, Benedikt Johannesson.

Les craintes sont cristallisées autour du secteur de la pêche, qui exporte vers l'Europe près des trois quarts de ses prises. Un déclin de ce secteur aurait des conséquences graves pour l’économie de l’île : il représentait 42,3% des exportations totales de l'Islande en 2015, selon l'institut statistique national. "Est-ce que le statu quo est intenable ? Oui. Tout le monde est d'accord. Nous aimerions une politique qui stabilise la monnaie", a indiqué le ministre des Finances Benedikt Johannesson.

"Nous aimerions stabiliser la monnaie. Ce n’est pas très bon quand une devise fluctue de 10 %, comme au cours des deux derniers mois". Aussi, l'Islande envisage d'arrimer sa couronne à une devise de référence – probablement l'euro. L’objectif de cette manœuvre est de mettre à terme à la surenchère entourant la couronne. Le pays vise un modèle lui procurant des avantages comparables à ceux du Danemark qui a de longue date lié sa couronne à l'euro pour conserver une monnaie à la fois forte et stable.

Noter
0