Connexion

BON VOYAGE

Malle géante à Moscou: Louis Vuitton prié de plier bagages

La célèbre marque de luxe Louis Vuitton qui avait installé une malle géante sur la place Rouge, à Moscou, a été obligée de faire ses valises et de quitter la place, après avoir suscité cette semaine l’indignation des Moscovites et du Kremlin.

Louis Vuitton avait installé une malle géante de 9m de haut et 30m de large sur la célèbre place Rouge à Moscou. Photo: capture d'écran / RT

Elle reposait fièrement à quelques mètres du mausolée de Lénine, au cœur de la capitale russe, sur la célèbre place Rouge, classée au patrimoine mondial de l’humanité.

Une expo pour aider des enfants handicapés

Avec ses neuf mètres de haut et ses trente mètres de large, la malle géante installée par Louis Vuitton était difficilement évitable par les passants et les touristes venus admirer les dômes colorés de la cathédrale Basile-le-Bienheureux.

Ce "mausolée" d’un autre genre avait été édifié il y a une dizaine de jours pour fêter les 120 ans du grand magasin russe Goum.

Il devait également permettre de financer, grâce aux bénéfices d’une exposition située à l’intérieur de la malle, une œuvre caritative du mannequin Natalia Vodianova, qui vient en aide aux enfants handicapés.

Une atteinte à un "endroit sacr"

Mais cela n’a pas plu aux Moscovites, indignés par la présence de cet énorme pavillon estampillé du fameux sigle "LV", et sur lequel ont également été apposées deux bannières aux couleurs de la Russie.

Car la malle, qui devait ouvrir ses portes aux touristes pour accueillir, du 2 décembre au 19 janvier, une exposition de valises ayant appartenu à plusieurs célébrités, faisait de l’ombre au mausolée de Lénine et à la cathédrale Basile-le-Bienheureux.

Les députés russes se sont également indignés, certains expliquant à l’agence de presse Ria Novosti que la place Rouge avait un statut spécial et que c’était "un endroit sacré de l’État russe". "Il y a certains symboles qu’il ne faut pas banaliser et dénigrer parce que l'avenir de l'Etat en dépend. Je pensais que le pouvoir actuel avait enfin compris cela", a notamment indiqué le député communiste Sergueï Oboukhov.

Louis Vuitton fait ses valises

Le Kremlin a fait savoir qu’il n’avait rien à voir avec l’installation de la malle géante sur la plage Rouge.

Le grand magasin Goum, qui est à l’origine de la construction de ce pavillon Louis Vuitton, a cependant rétorqué que les organes fédéraux russes avaient donné toutes les autorisations nécessaires à cette installation.

Le Goum, qui a néanmoins admis que la malle était plus grande que prévu, a annoncé mercredi son démontage, sous la pression du Kremlin. "Peut-être pour un autre lieu dans Moscou, moins chargé de symbole que la place Rouge", note la correspondante de RFI dans la capitale russe.

Noter
0