Connexion

Moscou et Washington préconisent la négociation avec Pyongyang

Les chefs de la diplomatie américain et russe ont appelé à une reprise des négociations avec la Corée du nord après l’échec des sanctions internationales.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et son homologue américain Rex Tillerson ont échangé lors d’un entretien téléphonique. Les deux hommes ont estimé nécessaire d’engager des négociations sur le programme nucléaire nord-coréen. "Les deux parties partagent l’opinion que le programme de missile nucléaire nord-coréen est contraire aux exigences du Conseil de sécurité de l’ONU", a indiqué mardi le Ministère russe des affaires étrangères.

Les sanctions contre la Corée du Nord n'en finissent pas de tomber. Mais ces pressions diplomatiques ne semblent pas dissuader les ambitions nucléaires du régime. "Il a été souligné qu'il était nécessaire de passer d'un langage de sanctions à un processus de négociations dès que possible", explique le texte. Aussi, la Russie a offert de faire office de médiateur dans l'éventualité de discussions entre Washington et Pyongyang.

SI Washington a ouvert la voie à un dialogue, de nouvelles sanctions d’initiative amériaine ont été adoptées vendredi. Les quinze membres du Conseil de sécurité ont adopté à l'unanimité un texte durcissant les sanctions contre Pyongyang, en ciblant surtout le pétrole et les travailleurs nord-coréens installés à l'étranger.

Noter
0