Connexion

Mossoul en passe d’être libérée ?

Alors que les forces de sécurité irakiennes contrôlent déjà 90% de la ville, l’armée dit penser pouvoir libérer Mossoul de ‘emprise de Daesh avant le début du mois saint musulman du ramadan.

Après six mois de combats, ce n’est plus qu’une question de jour avant que les forces de sécurité irakiennes ne reprennent Mossoul, d’après un haut gradé de l’armée. La rive ouest de la ville est encore le théâtre de violents combats avec le groupe Etat islamique. La progression est lente et minutieuse : maisons piégées à l'explosif avec leurs habitants à l'intérieur, portes soudées pour empêcher la population de fuir, les djihadistes ne reculent devant rien.

Ansaïf al-Zanguine, est lieutenant-colonel de l’ERD, la division d’intervention rapide de l’armée irakienne a confirmé l’enthousiasme de l’Etat-Major : "Chaque jour nous avançons un peu plus. Si nous parvenons à les encercler, ce sera déjà une victoire, parce qu’une fois encerclés, leurs routes d’approvisionnement seront coupées et nous savons qu’ils vivent déjà de leur réserve. De plus, ils ont le moral à plat. Ils savent qu’ils n’ont nulle part où aller, ils ne pourront plus fuir"

Dans le même temps, la situation alimentaire commence à sérieusement inquiéter les autorités. "Actuellement, la faim tue plus de gens que les bombardements et les combats", estime Hossameddine al-Abbar, membre du conseil provincial de Ninive, la province dont Mossoul est la capitale.

Noter
0