Connexion

Nouvelle percée d'Ebola en RDC

La République Démocratique du Congo connait un nouvel épisode de fièvre hémorragique depuis le 4 avril. L'Organisation mondiale de la santé a enfin reçu le feu vert des autorités pour y acheminer un vaccin.

 

La république démocratique du Congo (RDC) fait à nouveau face à une épidémie d’Ebola. Depuis le 4 avril, 39 cas potentiels ont été détectés dans l'Equateur, une province reculée du nord-ouest du pays, causant déjà la mort de 19 personnes. Pour l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l'épidémie ne constitue pas "une urgence de santé publique de portée mondiale" à l'heure actuelle, mis l’institution onusienne craint une propagation de la maladie dans tout le pays.

"Pourquoi sommes-nous préoccupés par cette épidémie ? Bien sûr, c’est une maladie mortelle, avec un taux de létalité qui va de 20 % à 90 %. Nous savons aussi que plusieurs éléments nous préoccupent, car ils risquent d’amplifier cette épidémie [le contexte politique du pays NDLR", a déclaré le directeur du programme de gestion des situations d’urgence de l’OMS, Peter Salama.

Afin d’éviter une pandémie, l’OMS a pu négocier avec les autorités congolaises d’acheminer et d’utiliser un vaccin expérimental contre la fièvre hémorragique – il n'a pas encore reçu de licence et d’éventuels effets secondaires pourraient survenir. L’ONG Médecins sans frontières serait également en train de mettre aussi en place un centre de traitement pour la prise en charge des cas dans la zone de contamination.

Noter
0