Connexion

OBJECTIF DÉPISTAGE

«Octobre Rose»: un mois dédié à la lutte contre le cancer du sein

En octobre 2014, pour la 21e année consécutive, des actions de sensibilisation et d'information sur le cancer du sein seront organisées en France.

Seulement 50% des femmes de plus de 50 ans se font dépister (Photo: Shutterstock.com)

Une femme sur huit risque de développer un cancer du sein. C'est le cancer le plus meurtrier chez les femmes – 11 886 décès en 2012. Tous les ans, le dépistage sauve des milliers de vies. Encourager les femmes à se faire dépister est donc l'objectif principal de la campagne "Octobre rose"

Mammographie

Environ 75% des cancers du sein sont détectés après 50 ans. C'est la raison pour laquelle un programme de dépistage, remboursé à 100%, existe depuis 2004 en France. Ainsi, tous les deux ans, les femmes âgées de 50 à 74 ans sont invitées à passer une mammographie. En dix ans, "ce dépistage a fait chuter de 20% la mortalité par cancer du sein", indique Europe 1.

Malgré tout, seule une femme sur deux profite de cette mammographie gratuite. Pourtant, les cancers du sein détectés à un stade précoce peuvent être guéris dans 90% des cas. Plus la tumeur est petite, moins le traitement sera lourd et mutilant, rappelle France Inter

Angelina Jolie 

Cette année, l'accent sera mis sur la nécessité d'une meilleure prise en charge des femmes de moins de 50 ans présentant un risque élevé ou très élevé. Cette maladie peut en effet toucher des femmes jeunes ayant des antécédents familiaux ou des prédispositions génétiques.

C'est notamment le cas d'Angelina Jolie, qui a annoncé en mai 2013 avoir subi une double mastectomie préventive. L'actrice de L'Echange "tait porteuse d'une mutation très rare du gène BRCA1 augmentant de 85% le risque d'avoir un cancer du sein", explique Le Figaro

Noter
5