Connexion

Suspension ses programmes nucléaire et balistique nord-coréens

Dans le contexte du rapprochement entre les deux Corées, et peu avant la rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-Un, Pyongyang a annoncé ce samedi son intention de suspendre les tests nucléaires et de missiles et de fermer un site d'essais nucléaires dans le nord du pays.

Ce samedi, la Corée du Nord a annoncé mettre fin à ses essais nucléaires et ses tests de missiles balistiques intercontinentaux "pour garantir la transparence dans la suspension des tests nucléaires". L'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) a ajouté que le régime allait fermer de son site d’essais atomiques dans le nord du pays, qui a "rempli sa mission", selon Kim Jong-Un.

Cette annonce fait suite à une montée sensible des tensions dans la région, alors que les preuves de l’avancée du régime en matière nucléaire se multipliaient depuis des années : le pays a effectué six tests nucléaires au site de Punggye-ri depuis 2006.  Mais dans ce nouveau climat de détente, la Corée du Sud a décidé de cesser de diffuser les messages de à sa frontière nord.

Washington a favorablement accueilli la nouvelle, tout en précisant qu’elle ne fera pas de concession significative, comme lever des sanctions, tant que des preuves avérées seraient données de la fin de ce programme. "C'est une très bonne nouvelle pour la Corée du Nord et le monde, un grand progrès ! J'attends avec impatience notre sommet", a tweeté le président américain, s’en référant à sa rencontre prochaine avec le suprême leader.

Noter
0