Connexion

Syrie : évacuation de la Goutha

Les rebelles syriens évacuent leur enclave dans la Ghouta oriental après la violente offensive du régime, soutenue par l’aviation russo-syrienne.

La Ghouta, vaste plaine agricole à l'est de Damas, rends les armes. Après un mois d’offensive d’une brutalité impressionnante, qui a causé la mort de 1 600 civils et fait près de 8 000 blessés, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), plus de 90 % de l’enclave est à nouveau contrôlée par l’armée syrienne.

Depuis samedi, les habitants de la région – y compris des combattants et des membres de leurs familles – sont évacués vers la province rebelle d’Idleb. "Après la fouille des personnes évacuées, celles-ci ont été accompagnées par un soldat russe cagoulé [Moscou supervisant l’opération, ndlr] dans chaque bus, tandis que les membres du Croissant-Rouge syrien distribuaient de la nourriture", a constaté un correspondant de l'AFP.

Au total, quelque 7000 personnes doivent quitter Arbine et les autres localités de ce qui est l'avant-dernière enclave rebelle près de Damas. Seuls les salafistes de Jaych Al-Islam, la faction la plus puissante de la Ghouta, s’accrochent encore à leur fief de Douma.

Noter
0