Connexion

6 MAI 2012 - 6 MAI 2013

François Hollande an 1: l'homme du jour, c'est Jean-Luc Mélenchon

A l'occasion du premier anniversaire de l'élection à l'Élysée de François Hollande, l'on aurait pu s'attendre à des Unes amères dans nos quotidiens nationaux. Pourtant, il semble que la « star » du jour ne soit pas le chef de l'État...

Il y a un an jour pour jour, François Hollande occupait déjà la Une de tous les quotidiens nationaux. Le 6 mai 2013, le président de la République est à nouveau mis en avant, mais le ton a bien changé.

François Hollande isolé

Car pour l'anniversaire de la première année du quinquennat de François Hollande, la presse française est bien sévère. Le journal Libération titre "L'homme seul", remettant à la Une la photo officielle du chef de l'État, où on le voit, marchant dans les jardins de l'Élysée, effectivement seul.

On sent donc l'ironie et la déception poindre à travers la couverture de Libération. Mais un détail attire l'œil, et se retrouve dans les autres Unes...

"La charge de Mélenchon" dans les Unes nationales

En effet, parmi les trois mots-clés mis en gras, figure le nom de Mélenchon. Et pour la plupart des quotidiens nationaux, c'est bien le patron du Front de Gauche l'homme de la journée.

Le Figaro prend même le parti de pas montrer le président de la République, et titre "La charge de Mélenchon, le blues des socialistes". On y voit le leader de la gauche de la gauche, poing levé, tandis que l'éditorial intitulé "Oublier Mélenchon", déclare que "ce serait un comble que le chef de l'État cède face au Front de Gauche" alors qu'il est resté sourd face aux opposants au mariage pour tous, bien plus nombreux. Pas de doute, donc, pour Le Figaro : la gauche est divisée, fragilisée, et dans l'impasse.

Un an... de Front de Gauche

A la Une du Nouvel Économiste et de l'Humanité, Jean-Luc Mélenchon a également occulté François Hollande. Les photos prises lors de la manifestation "contre l'austérit" du dimanche 5 mai s'étalent en couverture.

"La Ve République, V2" titre ainsi le Nouvel Économiste sur une photo d'une sympathisante du Front de Gauche portant un autocollant "Vite, la 6e République" sur son chapeau. L'Humanité fait quant à lui figurer une photo pleine page des manifestations, sous un titre aux allures de slogan : "La gauche en marche". Mais aucune allusion à l'anniversaire de ce 6 mai...

Quand c'est aux peoples de juger...

Pour Le Parisien-Aujourd'hui en France, c'est surtout l'heure du jugement, mais celui des personnalités. "Un an après, ils jugent Hollande" : c'est donc aux peoples qui s'étaient engagées auprès du candidat de faire le point sur leur "déception" ou leurs "inquiétudes". La photo de Une revient pour sa part à... Zlatan, et au match nul entre le PSG et Valenciennes.

Finalement il y a certainement des anniversaires dont le chef de l'État se passerait bien. Mais plutôt que des Unes assassines, les quotidiens nationaux, excepté Libération, semblent avoir choisi de mettre en avant la division interne de la gauche, la percée de Jean-Luc Mélenchon, et de ne pas réellement prêter attention à la date symbolique de ce lundi 6 mai.

Pire que la critique, l'indifférence ?

Noter
0