Connexion

Un pacte de sécurité international pour la Somalie

Le président somalien a conclu jeudi avec la communauté internationale un pacte de sécurité afin de faciliter le retour à la paix dans ce pays profondément miné par des années de guerre civile, de terreur et d’instabilité.

Une mobilisation internationale pour la paix en Somalie a vu le jour à Londres jeudi. La Somalie et ses partenaires (la Banque mondiale, le Fonds monétaire international et la Ligue arabe, le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres et une quarantaine d’autres délégations) se sont entendus sur un pacte de sécurité de 17 pages qui vise à poser les fondations d'un pays pacifié et prospère.

En contrepartie à cette aide, le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed s'est engagé à prendre des mesures pour "libérer l'immense potentiel de la population" somalienne, afin de lui permettre de contribuer au développement du pays. Des discussions ont également été engagées pour tenter de réduire la dette du pays, qui s'élève à 5,3 milliards de dollars.

"Certainement, nous allons engager, dynamiser et mobiliser notre peuple pour faire face à Al Shabaab et au terrorisme. Nous ferons tout en notre pouvoir afin que dans deux ans Al Shabaab ne soit plus un problème pour la Somalie et le reste du monde", s’est-il enthousiasmé. "Les attentes sont très élevées mais ne pas y arriver n’est pas une option" a-t-il conclu.

Noter
0