Connexion

Une étude met en garde contre une multiplication des inondations en Europe

Le réchauffement climatique pourrait se traduire par des risques d’inondations accrus en Europe dans les années à venir d’après une étude publiée lundi.

Alors que Paris a encore les pieds dans l’eau, la communauté scientifique met en garde contre un risque croissant d’inondations en Europe. En cause, le réchauffement climatique même si celui-ci était limité à 1,5°C comme prévu par les accords de Paris signés lors de la COP 21. La menace des inondations – qui font déjà partie des catastrophes naturelles les plus coûteuses en Europe – pèse en effet plus que jamais sur l’Europe. Selon une étude parue lundi 29 janvier dans la revue américaine Climate. "Ce travail confirme que les impacts du changement climatique sur le risque inondation en Europe sont étendus et importants", ont commenté les auteurs de l’étude.

Les chercheurs, en partenariat avec le Centre commun de recherche de la Commission européenne, ont étudié trois scénarios, couvrant une augmentation de +1,5°C à +3°C par rapport à l'ère préindustrielle. Avec la hausse la plus basse, les dommages causés par les débordements de cours d'eau en Europe devraient doubler, pour atteindre environ 15 milliards d'euros par an. Le nombre de personnes affectées par les inondations augmenterait de 86% - soit environ 650.000 personnes par an. Mais en cas de hausse des températures de 3°C, les dommages monteraient de 145% à environ 17 milliards d'euros par an, et 780.000 personnes seraient touchées (+123%).

 

Noter
0