Connexion

USA et Turquie suspendent mutuellement leurs services de visas

En réaction à la décision de la mission diplomatique américaine en Turquie de ne plus délivrer des visas aux ressortissants turcs, Ankara a annoncé, dimanche, qu’elle ferait de même avec les ressortissants Américains.

L’ambassade américaine à Ankara a annoncé dimanche la suspension immédiate de la délivrance de visas, hors visas d’immigration, dans toutes les missions diplomatiques américaines en Turquie. Pour justifier sa décision, elle avance des motifs de sécurité. De fait, un employé du consulat américain d’Istanbul a été arrêté pour son rôle présumé dans le putsch raté de l’an dernier. Ce dernier est imputé par Ankara au prédicateur auto-exilé aux Etats-Unis Fethullah Gülen, au cœur des tensions entre les deux états.

"Les événements récents ont contraint le gouvernement turc à réévaluer l'engagement du gouvernement des États-Unis en faveur de la sécurité des installations et du personnel de la mission turque", a expliqué la Maison Blanche sur Twitter. Il s’agit donc d’une mesure de représailles qui n’a pas manqué de provoquer la colère du gouvernement truc – qui a pris des mesures similaires à l’encontre des citoyens américains. L'ambassade de Turquie à Washington a produit un communiqué similaire, en remplaçant seulement le nom des pays.

Noter
0