Connexion

MIS À NU

Des vêtements qui deviennent transparents si l’on ment

C’est l’incroyable fantasme de Daan Roosegaarde, un designer Néerlandais de trente-quatre ans, qui a imaginé le projet Intimacy, un vêtement qui colle tellement à la peau qu’il reflète vos émotions et devient transparent en cas de mensonge.

Photo - Capture d'écran Vimeo / Intimacy 2.0 Interactive Fashion by Studio Roosegaarde

Ce studio aux projets les plus fous, mais aux idées ingénieuses, pense depuis plusieurs années à de nouvelles façons d’utiliser les nouvelles technologies dans des éléments du quotidien. L’idée est de rendre intelligent les matériaux de notre environnement. Ainsi, le concept "Intimacy", lancé en 2011, est de faire interagir les vêtements et la peau. Une "wearable technology" qui nous envoie directement dans le futur.

Une transparence au rythme de notre cœur

Le procédé est flou, mais reposerait sur le rythme cardiaque. Le vêtement réagit donc aux battements du cœur, rendant visibles nos émotions par des codes couleurs : le rouge pour la colère ou la timidité et le violet pour la pensée. Mais la donnée la plus incroyable est celle indiquant le mensonge, les matériaux perdant ainsi leur opacité pour nous mettre à nu, dans tous les sens du terme. Un concept qui peut en faire trembler plus d’un…

Le studio de design Roosegaarde travaille actuellement sur la mise au point d’un costume pour homme qui intègre cette technologie. Le créateur qui a donné son nom au studio néerlandais, Daan, explique que son équipe et lui le conçoivent spécialement pour les banquiers. Impossible dès lors de tromper ses clients sans qu’ils le sachent ! Une idée qui peut faire sourire et qui ne manquera pas d’attiser la curiosité.

L’interactivité au centre de ses projets

Pour avancer l’idée du concept, Daan Roosegaarde s’est inspiré des tablettes tactiles, la façon dont les gens en sont obnubilés. Il s’explique : "la technologie est notre deuxième peau, notre deuxième langage, dans la manière dont nous communiquons les informations, nos expériences. Mais pourquoi regardons-nous nos écrans d’iPhone à longueur de journée ? Comment rendre notre environnement plus tactile, plus intuitif ?" En tant que designer, il veut créer "les liens manquants entre le monde présent et le monde futur".

Dans cette optique, il avait déjà imaginé quelques mois plus tôt une idée formidable pour arranger le réseau routier : l’application d’une peinture luminescente qui réfléchirait la nuit sur les bandes latérales et centrales, après avoir stocké de l’énergie durant le jour. Un marquage au sol intelligent et qui réduirait la consommation d’électricité. Ce projet se nomme "Smart Higway".

Le designer a pensé autrement, détournant son regard des voitures, pour se concentrer sur la route. Une autre idée phare de ce concept consiste à faire apparaître les plaques de verglas sur le revêtement, en fonction de la température. Des dessins de cristaux de glace ressortiraient ainsi dès lors que le froid atteint les 0°C. Une avancée considérable pour la sécurité routière, tout en étant écologique. L’interactivité comme facteur de créativité. Tel sera le monde de demain.

Daan Roosegaarde expose ses projets (en anglais) :

Noter
5