Connexion

Bouleau, Coudray et Pujadas taclés par Emmanuel Macron

Emmanuel Macron accordait dimanche soir une grande interview télévisée en direct sur TF1 et LCI. L'occasion pour le chef de l'État de défendre ses réformes et de s'expliquer sur les récentes polémiques le concernant. Mais à la fin de cet entretien, le président de la République aurait confié à ses proches sa "frustration", révèle ce mercredi Le Canard Enchaîné. Emmanuel Macron regretterait d'avoir "passé trop de temps à parler du bordel". Et le chef de l'État n'a pas manqué non plus de pointer du doigt ses interviewers : Gille Bouleau, Anne-Claire Coudray et David Pujadas, sous-entendant qu'ils avaient "peut-être mal géré leur temps". "Ils avaient leur film à 21h15 et leur écran de pub avant", aurait déploré le chef de l'État, se réjouissant tout de même d'avoir "bien répondu aux questions et fait de la pédagogie".

Noter
0