Connexion

Claude François n'est pas mort dans sa baignoire

40 ans après sa mort, les circonstances de la disparition de Claude François fascinent toujours autant, et ce n'est pas le livre de Fabien Lecoeuvre "Claude François, 14 284 jours", publié chez Flammarion, qui va mettre fin au mythe. Il y raconte le mortel 11 mars 1978. Au moment de sortir de sa douche, il redresse une applique. Deux de ses doigts y restent collés à cause d'un court-circuit. "Il essaie alors de détacher son index et son majeur en s'aidant de sa main gauche. Impossible. Un cri déchirant, puis deux mots : "Help me !' suivis d'un bruit sourd", écrit Fabien Lecoeuvre dans un extrait relayé par Le Parisien Week-end. Mais, selon le spécialiste, Claude François n'est pas encore mort. Placé sur une chaise, il aurait repris conscience et tenté de dire quelques morts incompréhensibles. En larmes, il est pris en charge par les pompiers. "Ses pupilles (...) restent fixes et dilatées... Le chanteur vient de reperdre connaissance. Le sergent entame alors un bouche-à-bouche et un massage cardiaque", raconte Fabien Lecoeuvre dans un extrait exclusif de son livre révélé par Le Parisien Week-end. Claude François fait une embolie pulmonaire. Malgré, un électro-choc du médecin en chef des sapeurs-pompiers, le chanteur meurt à 14h45, à seulement 39 ans.

Noter
0