Connexion

Le coup de blues de Miss France 2017

Alicia Aylies n'est qu'à mi-mandat et pourtant, elle pense déjà à la fin de son règne de Miss. La fin d'un conte de fées qui lui fait broyer du noir. "Rien que d'y penser, je déprime !", confie la reine de beauté dans une interview accordée au magazine Télé 7 Jours. Si elle a un petit coup de blues et s'inquiète de ce passage de flambeau, c'est que la jeune femme de 19 ans est encore assez indécise sur ses projets. "Après mon bac, je souhaitais faire du droit pour devenir juriste. Aujourd'hui, je pense plutôt m'orienter vers des études de marketing. Mais je ne sais pas encore comment m'organiser, car j'aimerais aussi me servir de cette année comme d'un tremplin pour faire du mannequinat", confie Miss France 2017 qui dit ne pas être jalouse de la médiatisation de Miss Univers, Iris Mittenaere. "Son élection ne m'a pas du tout fait d'ombre. Son parcours est un exemple pour moi. Elle va me donner des conseils ! (...) En soi, mon année de Miss France est une préparation à Miss Univers", analyse dans Télé 7 Jours celle qui rêve de partir à New York, là où vit désormais Iris Mittenaere.

Noter
0