Connexion

Les confidences de Jean-Pierre Foucault sur l'assassinat de son père

Dans les colonnes de Paris Match, Jean-Pierre Foucault s'est livré sur un des épisodes les plus tragiques de sa vie : l'assassinat de son père. Le 22 février 1962, le petit Jean-Pierre alors âgé de 14 ans reçoit la nouvelle dans son lycée de Marseille. On lui annonce d'abord que son père, Marcel Foucault, a eu un accident de voiture. En réalité, il a été tué de deux balles dans le dos en Algérie, devant sa société d'import-export de fruits et légumes. A cette époque, l'indépendance de l'Algérie n'a pas été proclamée et les circonstances de la mort de Marcel sont troubles. Pendant plus de quarante ans, Jean-Pierre Foucault ignore tout du meurtre de son père. Puis en 2004, le présentateur en quête de réponses, décide de se rendre sur place, accompagné de sa femme et d'un photographe. Il sera accueilli chaleureusement par les Algérois et logé par l'ambassadeur lui-même. Mais 42 ans après, difficile d’obtenir des informations. "Mon père a-t-il été descendu par ses associés […] ? A-t-il été pris pour un autre, tué par erreur ? Je ne le saurai sans doute jamais. Mais ce voyage m’a apais", a confié Jean-Pierre Foucault à Paris Match.

Noter
0