Connexion

Les douloureuses confidences d'Isabelle Adjani sur son enfance

En pleine promotion de son dernier film "Le monde est à toi" de Romain Gavras, Isabelle Adjani s'est longuement confiée aux Inrocks. L'occasion pour l'actrice de 63 ans de se dévoiler un peu plus, notamment sur son enfance difficile et sur ses parents. "Ma mère n'avait pas de profession. Elle a été emmenée, presque enlevée, quand elle avait 25 ans, par mon père qui en avait 18. Ils étaient très beaux. Elle avait déjà deux petits enfants. Il l'a convaincue de le suivre, s'est fait menaçant pour arriver à ses fins... Elle était une otage, une otage qui n'a pas pu pardonner à son ravisseur", raconte-t-elle dans les colonnes du magazine.

Un père autoritaire qui lui laissait peu de liberté. "Je devais baisser les yeux devant les hommes. Je ne devais pas me faire remarquer, je ne devais pas montrer ce que je ressentais", poursuit celle qui a grandi dans "un HLM sur un terrain vague". "Il ne fallait pas le traverser à 18 heures l'hiver, quand il faisait déjà nuit. Les courses à perdre haleine dans la cité pour échapper aux garçons qui poursuivaient les filles pour les agresser, c'était mon ordinaire. Heureusement j'étais sprinteuse !". Un quotidien difficile qu'Isabelle Adjani a réussi à fuir grâce "au théâtre et à la littérature".

Noter
0