Connexion

Paul-Loup Sulitzer raconte sa descente aux enfers

De la jet-set à la petite retraite, il n'y a qu'un pas qu'a franchi Paul-Loup Sulitzer. Ecrivain star dans les années 80, l'homme de 71 ans qui prépare actuellement son autobiographie raconte vivre avec une retraite de 1 500 euros par mois, dans une interview accordée à L'Obs, reprise notamment par Gala. Le résultat, entre autres, d'un divorce qui lui aurait coûté plus de 10 millions d'euros. "J'ai bouffé mes réserves. Une fois mes réserves épuisées, j'ai vécu sans fric. Avant, je gagnais jusqu'à 200 000 euros par mois. Net. (...) Je me suis retrouvé dans un petit appartement de merde", raconte à L'Obs Paul-Loup Sulitzer. Un appartement situé à Bruxelles qui ferait tout de même 100 m², mais ce qui est beaucoup moins que son précédent logement. "Avant, je vivais dans un palais italien de 450 m², rue de Varenne, avec des tableaux Art nouveau et des sculptures de Carpeaux... J'avais ma villa à Saint-Tropez, avec vue sur la plage de Pampelonne", se souvient-il avec nostalgie. Celui qui révèle avoir été contraint de se séparer de sa Ferrari et de ses deux Aston Martin annonce être passé de 200 à seulement deux costumes. "Je n'ai jamais été matérialiste. Pour moi, l'argent n'a pas grande valeur", précise dans L'Obs celui qui se faisait surnommer "L'homme Balmain" il y encore quelques années.

Noter
0