Connexion

Un projet "chouette" pour réconcilier les hommes au Proche-Orient

Des chouettes effraies pour lutter contre les rongeurs et protéger les cultures. Oui, mais pas que... Dans la vallée du Jourdain, un projet de sauvegarde permet de dépasser les crises et clivages. Son nom : "Les chouettes ne connaissent pas de frontières". Des nichoirs sont installés de part et d'autres des frontières, permettant de réduire l'usage de pisons nocifs contre les souris et au dialogue entre paysans israéliens, palestiniens et jordaniens. En charge du projet depuis 1983, le chercheur Alexandre Roulin y voit une avancée symbollique dans la région "C'est un projet qui lie écologie, réconciliation et paix dans le Proche-Orient" Une action qui attire la sympathie de part et d'autres des frontières et montre que les différentes communautés peuvent soutenir une cause commune qui touche à leur environnement. Vu comme un oiseau synonyme de malheur au Proche-Orient, l'animal de la sagesse pourrait bien devenir symbole de paix.

Noter
0