Connexion

Viktor Orban largement réélu en Hongrie

En Hongrie, le Premier ministre populiste sortant Viktor Orban arrive en tête des législatives. Il a été porté par une importante participation et une opposition divisée.

Viktor Orban remplie pour un troisième mandat. Avec 50% des suffrages à mi-chemin du dépouillement ce dimanche, le leader ultra-conservateur est assuré de pouvoir reprendre les rennes du pays, malgré une forte mobilisation des électeurs d’opposition. Son parti, le Fidesz, a remporté 48,5% des suffrages et 113 sièges sur 199 à l'Assemblée nationale.

Cette victoire est marquée par un taux de participation historique depuis vingt ans (69,41 %, soit 7 points de plus qu’en 2014). La forte affluence aux urnes a forcé certains bureaux de vote à fermer après 21 heures (au lieu de 19 heures comme le veut la tradition). Au terme du vote, le Fidesz gagne 3 sièges et obtient la majorité des deux tiers, perdue en 2015, qui donne la possibilité de modifier la Constitution.

"Ce qu’on peut attendre du prochain mandat de Viktor Orban est exactement la même politique que pendant ses deux derniers", souligne Zselyke Csaky, chercheuse spécialiste de l’Europe centrale pour l’ONG Freedom house. "Après cette campagne de haine qui a vu la création d’une réalité parallèle où les migrants "envahissent" la Hongrie, il n’y a pas de retour en arrière possible pour le Fidesz. Les quatre prochaines années devraient voir la construction d’un Etat avec un parti unique en Hongrie"

Noter
0