Connexion

Washington se retire du pacte mondial sur les migrants et réfugiés

Le président américain a annoncé ce samedi que les Etats-Unis ne participeront plus au pacte mondial sur la question des migrants. Il souhaite que les politiques migratoires du pays soient « toujours déterminées par les Américains et les seuls Américains ».

Les États-Unis continuent de faire le tri dans leurs engagements préalables pour des projets ou d dans le cadre d’accords internationaux. "La mission américaine auprès de l'ONU a informé son secrétaire général que les États-Unis mettaient fin à leur participation au Pacte mondial sur la migration", a annoncé la Maison Blanche, samedi soir.

Ce pacte avait été élaboré en septembre 2016, par l'unanimité des 193 membres de l'Assemblée générale de l'ONU. Il vise à améliorer la gestion internationale des flux de personnes déplacées (accueil, aide aux retours...).

"La Déclaration de New York comprend plusieurs dispositions incompatibles avec les politiques américaines d'immigration et de réfugiés et les principes édictés par l'administration Trump en matière d'immigration", estime Washington.

La liste des désengagements de Washington s’allonge : en janvier, à peine élu, Trump se retirait du partenariat transPacifique (TPP). En juin, il se désengageait de l’Accord de Paris. Deux mois plus tard, il tentait de renégocier l'Accord de libre-échange nord-américain jugé défavorable aux

Noter
0